Sign In
Domaines thérapeutiques
Contact
Santen Pharmaceutical vous remercie pour vos questions et vos messages.

Syndrome de l'œil sec (SOS)

Si vos yeux sont rouges, piquent ou que vous avez une sensation de corps étranger dans l'œil et une démangeaison - il peut s'agir des signes du syndrome de l'œil sec. Les yeux peuvent aussi être sensibles à la lumière ou montrer des signes de fatigue, voire être douloureux. Un larmoiement, une sécrétion réflexe de larmes en cas d'irritation de l'œil, peut aussi parfois se produire. Il est également possible d’avoir une vision floue.

 

Les symptômes de sécheresse oculaire sont plus fréquents chez les femmes et les personnes âgées. On estime que plus de 15 % des personnes de plus de 55 ans présentent l'une des formes du syndrome de l'œil sec.

Qu'est-ce que...

Le syndrome de l'œil sec (également appelé kératoconjonctivite sèche ou simplement sécheresse oculaire) apparaît lorsqu'il y a un problème avec le film lacrymal, qui permet normalement d'humidifier et de lubrifier les yeux : soit le liquide lacrymal n'est plus sécrété en quantité suffisante, soit la qualité du liquide lacrymal a changé, soit le liquide lacrymal s'évapore beaucoup trop.

 

Si le liquide lacrymal n'est plus sécrété en quantité suffisante, la raison sous-jacente est généralement un dysfonctionnement de la glande lacrymale (la glande qui secrète les larmes, située dans la partie supérieure externe de l'orbite). L'évaporation accrue du liquide lacrymal peut avoir plusieurs causes, comme les maladies des glandes de Meibomius (situées au bord des paupières), les troubles de l'ouverture des paupières, une faible fréquence de clignement des paupières, etc.

Film lacrymal

Le film lacrymal permet d'humidifier les yeux, de nettoyer la surface oculaire et d’apporter une protection contre les blessures et les infections. Il est réparti de manière homogène par le clignement de la paupière, qui se produit environ toutes les 5 à 10 secondes. Le film lacrymal est composé de trois couches distinctes, qui ont chacune leur propre rôle :

  • la couche lipidique (huile)
  • la couche aqueuse (eau) qui représente 90 % du volume du film lacrymal
  • la couche muqueuse qui recouvre la surface de la cornée.

Couche lipidique

La couche lipidique (huile), sécrétée par les glandes de Meibomius, forme la surface externe du film lacrymal. Sa principale fonction consiste à protéger la couche aqueuse de l'évaporation. Elle permet également d'éviter aux larmes de déborder de l'œil et stabilise le film lacrymal.

 

Couche aqueuse

La couche aqueuse (eau) représente la majeure partie de ce qui est habituellement perçu comme les larmes. Cette couche est sécrétée par les glandes lacrymales. Elle apporte les nutriments et l'oxygène atmosphérique à l'épithélium de la cornée et possède des propriétés antibactériennes. Elle nettoie également la surface oculaire, en entraînant les débris et les bactéries.

 

Couche muqueuse

La couche la plus profonde du film lacrymal est constituée du mucus sécrété par la conjonctive. Elle permet de réduire considérablement la tension superficielle. En outre, elle permet un étalement aisé et homogène de la couche aqueuse sur la cornée, qui est important pour obtenir une image nette sur l'œil.

Facteurs de risque

Le syndrome de l'œil sec a diverses causes, telles que :

  • les changements liés à l'âge dans la sécrétion et la composition du liquide lacrymal
  • certaines maladies systémiques, comme le syndrome de Sjögren, la polyarthrite rhumatoïde, une carence en vitamine A, la thyroïdite ou le diabète
  • certains médicaments pour le traitement de l’hypertension artérielle, les anxiolytiques et les neuroleptiques, les pilules contraceptives, les diurétiques et les médicaments contre les allergies
  • les conditions environnementales, comme l'air intérieur sec, la climatisation, la poussière, un environnement électrique de travail, le vent, le gel, la chaleur du soleil
  • le travail sur un écran d'ordinateur, lorsque la sécheresse oculaire est souvent provoquée par une fréquence réduite de clignement de la paupière
  • le port de lentilles de contact
  • la chirurgie réfractive cornéenne (PRK, LASIK)

Diagnostic

Veuillez consulter un ophtalmologue pour des examens plus approfondis. Le médecin peut colorer la surface des yeux à l'aide d'un colorant pour voir s’il peut détecter une coloration typique de la cornée. Il peut également utiliser le test de Schirmer (une bandelette de papier est placée à l'intérieur de la paupière inférieure, qui est humidifiée par le liquide lacrymal) pour quantifier la production de larmes de l'œil. Si les résultats diffèrent clairement de la référence, la production de larmes est perturbée.

Traitement

Le but du traitement est de soulager les symptômes du syndrome de l'œil sec. La sécheresse oculaire est habituellement traitée par des larmes artificielles, qui lubrifient la surface de l'œil. Plusieurs applications par jour sont en général nécessaires. Outre les larmes artificielles, les autres traitements comprennent la ciclosporine, les bouchons lacrymaux, etc. Utiliser des produits sans conservateurs en cas de traitements chroniques ou fréquents, de port de lentilles de contact ou de sensibilité aux conservateurs employés dans la plupart des collyres.